Catherine Paquin-Béchard

Ici: quand l’urbanisme s’invite au théâtre

La création originale « ICI », de l’auteure Gabrielle Lessard a investi fin mars L’Espace Libre, la formidable agora théâtrale du quartier centre-sud. La pièce a rencontré un franc succès , preuve du vif intérêt suscité pour le développement du Quartier des lumières et pour l’histoire de ce quartier mythique qui a toujours inspiré auteurs et metteurs en scène. Marcel Dubé, un des premiers à s’en être inspiré, était d’ailleurs natif du Faubourg à M’lasse, l’ancien nom de centre-sud.

« Le groupe Mach… C’est la compagnie qui va, entre autre, assurer la revitalisation de la partie ouest du site de Radio-Canada. Ils vont y construire une “cité des lumières”. Un village urbain avec un hôtel installé dans les étages supérieurs de la tour, pis des espaces de bureaux. Il y aura aussi des logements (…), une galerie marchande, une clinique médicale et un centre communautaire et culturel. C’est super, mais si plus de gens viennent habiter le quartier, il va falloir du transport, des écoles, des piscines, des parcs et des bibliothèques. Il va falloir faire attention et ne pas rouvrir de vieilles blessures… »

C’est une des dernières tirades de la pièce « ICI ». Une pièce pas comme les autres puisqu’elle relate à travers trois époques et trois personnages fictifs l’évolution du secteur des Faubourgs, de la fin du 19ème siècle jusqu’à aujourd’hui. Extrait choisi, plein d’espoir qui montre que même la scène culturelle se préoccupe de l’avenir du quartier, dans la foulée du déménagement prochain de Radio-Canada dans un nouvel édifice en 2020.

« ICI », le titre évocateur, fait référence au mythique « ICI Radio-Canada » qu’on a  l’habitude d’entendre en ondes, mais également à l’« ici » de ce quartier populaire sur lequel se dresse la fameuse tour qui a ouvert ses portes en 1973.  Un quartier, qui au fil des époques a été le témoin de bouleversements radicaux.

C’est quand elle a appris que Radio-Canada allait abandonner sa tour pour s’installer juste à côté dans un nouveau bâtiment, 50 ans après que sa construction a nécessité l’expropriation de 5000 habitants que Gabrielle Lessard a voulu revenir avec « ICI » sur l’histoire de Radio-Canada mais aussi narrer à travers sa pièce l’évolution de ce quartier populaire, emblématique de Montréal.

De l’ancien Faubourg à m’lasse à l’actuel Centre-Sud, voyage dans le temps et dans les vies de trois personnages auxquels on s’attache évidemment. Il y a la jeune ouvrière des années 1890 qui perd une jambe dans une usine à mélasse (Anne Trudel), un travailleur social dont le père est journaliste à Radio-Canada et qui a vécu l’expropriation (Sébastien René) et une jeune comédienne des années 1990 à aujourd’hui confrontée aux problématiques actuelles (Catherine Paquin-Béchard qu’on a connue comme gardienne de prison dans la série Unité 9).

Ponctué par la projection d’images d’archives, le récit de cette pièce de documentaire fiction relie ces trois destins attachants et parfois tragiques au même secteur géographique. Véritable oeuvre d’utilité publique « ICI » que l’on devrait bientôt retrouver sous forme de balado et peut-être sur les planches ailleurs d’ici 2020, permet aux spectateurs d’imaginer ce qu’ont pu traverser les habitants mais aussi de faire réfléchir aux erreurs à ne plus commettre.  Effacer la cicatrice laissée par la Tour de Radio-Canada en travaillant main dans la main avec les organisations du quartier et la commnauté, pour regarder sans inquiétude vers l’avenir, c’est en effet ce que MACH s’est engagé à faire.

Photo de Catherine Paquin-Béchard fournie par L’Espace Libre | (c) 2019 Sylvie-Ann Paré

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© Mach 2019 | Conception du site Web par ADVIZ et PROXIBA