PPU des Faubourgs: un devoir de bienveillance

Le vice-président développement de Mach, Christopher Sweetnam-Holmes, a présenté la vision de MACH aux trois commissaires chargés de formuler des recommandations à l’administration municipale, pour le plan particulier d’urbanisme (PPU) du secteur des Faubourgs.

Ce fut l’occasion de rappeler l’engagement social de MACH envers les communautés de centre-sud, de souligner le devoir de bienveillance des promoteurs immobiliers et de répondre directement aux questions de la Commission par rapport aux recommandations que Mach formule à l’OCPM.

« On aura rarement vu un mémoire de promoteur immobilier parler autant de développement social et d’innovation sociale. C’est en effet très rare. »
– Danielle CASARA, Commissaire du PPU des Faubourgs.

Nos 13 recommandations à l’Office de consultation publique de Montréal
  1. Le PPU ne devrait pas négliger tout le travail de planification et de consultation exhaustive avec le milieu qui a eu lieu depuis 2007 pour le site de Radio-Canada;
  2. Le PPU ne devrait pas remettre en cause les acquis découlant de ces consultations, notamment l’accord de développement renouvelé en 2017 et la réglementation d’urbanisme qui ont guidé l’élaboration du Quartier des lumières depuis le début;
  3. Le PPU devrait prévoir une vaste gamme d’usages sur le site, tel qu’autorisé actuellement (logements, bureaux, hôtel, commerces et services, équipements communautaires);
  4. Le PPU devrait s’assurer que l’ensemble du site puisse accueillir une large gamme de commerces et services de toute taille, notamment en sous-sol et au rez-de-chaussée, tel que le permet le zonage actuel;
  5. Le PPU devrait s’assurer que des équipements communautaires, et notamment une école primaire, puissent s’implanter sur l’ensemble du site. MACH souhaite réserver une place à ces équipements, mais les acteurs impliqués, et notamment la Ville de Montréal, doivent prendre des engagements en ce sens en amont de la réalisation du projet afin de sécuriser définitivement ces espaces;
  6. MACH appuie la création d’un parc à l’intérieur du quadrilatère formé par les rues de la Gauchetière, de la Visitation, Panet et le boulevard René-Lévesque.
  7. Le PPU devrait prévoir le prolongement des rues de la Gauchetière, de la Visitation et Panet (au nord de la tour) et prévoir que les projets immobiliers intègrent des cheminements piétons ouverts au public dans le prolongement des autres rues.
  8. La rue de la Gauchetière devrait être aménagée à l’image d’une rue partagée faisant une large place aux piétons et cyclistes;
  9. Le PPU devrait intégrer la reconfiguration de l’autoroute Ville-Marie en boulevard urbain comme élément central à réaliser à court terme;
  10. Le PPU devrait prévoir le réaménagement des abords des stations de métro, mais aussi de la rue de la Visitation qui constituera un nouveau lien fort vers les nouveaux développements immobiliers. Le boulevard René- Lévesque devrait également être entièrement réaménagé, pas uniquement à certaines intersections;
  11. Le PPU devrait s’engager plus fortement sur l’implantation d’une ligne de transport collectif structurante entre le centre-ville et l’est de Montréal et favoriser son implantation sur le futur boulevard Ville-Marie ou la rue Notre-Dame afin de desservir adéquatement le Quartier des lumières et les développements projetés au sud;
  12. Le PPU devrait minimalement autoriser des densités de 9, tel qu’actuellement autorisé au règlement d’urbanisme, en raison de la présence de vastes espaces en sous-sol, dont une partie serait calculée dans le COS. Ceci assurerait aussi la construction des 1 000 logements sociaux et abordables prévus;
  13. Le PPU devrait minimalement conserver les paramètres actuels de hauteur, soit 45 mètres en sur hauteur, afin de permettre la construction de bâtiments d’allure moins massive.

En principe, la Commission devrait remettre ses recommandations à l’été 2019. Une autre série de consultations suivra à l’automne 2019.

© Mach 2019 | Conception du site Web par ADVIZ et PROXIBA